Entrée en vigueur du bonus-malus en 2019 : Qu'est-ce que cela change ? 

Dès le 1er janvier 2019, le bonus-malus entrera en vigueur pour inciter les salariés à travailler plus longtemps. Même si ceux-ci auront une carrière complète, leur pension se verra amputé de 10% pendant une période allant jusqu’à l’âge du taux plein.

Les personnes qui feront liquider leurs retraites au-delà de l'âge auquel elles auront atteint leur taux plein. Avec 8 trimestres (2 ans d’activité) de plus, les compléments de retraite permettront de bénéficier d'un bonus de 10% durant un an. En revanche, avec 12 trimestres (3 ans d’activité), ce bonus passera à 20% durant un an et avec 16 trimestres (4 ans d’activité), il plafonnera à 30% durant un an.

Il sera toutefois possible d’échapper au dispositif en liquidant ses droits non pas à l’âge auquel on aura atteint le taux plein mais 4 trimestres plus tard.

Ce dispositif épargnera les salariés les plus modestes, les handicapés (incapacité à 50%) et les aidants familiaux.

Par ailleurs, le projet annonce une hausse du « taux d’appel » de deux points passant de 125% à 127%. Ce qui signifie que pour 125€ euros cotisés, 100€ seront récupérés pour la retraite.

Exemple : Madame Lebfevre est née en juin 1957, elle a commencé sa carrière en 1975 et a un enfant. L’âge légal est fixé à 62 ans, à cet âge Madame Lebfevre aura cotisé 162 trimestres. Pour atteindre le taux plein fixé à 166 trimestres, il lui manquera donc 4 trimestres. Elle atteindra le taux plein à 63 ans le 01/07/2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>